Nourreska

Financement

  • Aide à l’acquisition
  • Solutions de financement

Pourquoi passer par un Courtier plutôt que par un Banquier lors de l’achat

de votre Villa ou Appartement ?

Réponses en 4 points.

1. Une économie de temps

« Notre métier premier c’est de faire le tour du marché pour le client » indique Hervé Hatt, président du site Meilleurtaux.com, société de courtage en immobilier. En tant qu’acheteur, vous n’avez pas nécessairement le temps de vous rendre auprès de chaque banque pour en connaître les différentes offres en matière de prêt immobilier. N’étant pas non plus un spécialiste, vous n’avez pas forcément les connaissances requises pour juger au mieux de la meilleure offre. On a souvent tendance à penser que, parce que l’on entretient une relation de confiance avec notre banque on y trouvera là l’offre la plus avantageuse. Or, ce n’est pas toujours le cas. Le courtier est donc là pour gérer à votre place cette recherche de prêt et vous proposer au plus vite l’offre qui correspondra le mieux à votre projet.

pour plus de renseignement contactez www.nourreska.com

1. Une économie de temps
« Notre métier premier c’est de faire le tour du marché pour le client » indique Hervé Hatt, président du site Meilleurtaux.com, société de courtage en immobilier. En tant qu’acheteur, vous n’avez pas nécessairement le temps de vous rendre auprès de chaque banque pour en connaître les différentes offres en matière de prêt immobilier. N’étant pas non plus un spécialiste, vous n’avez pas forcément les connaissances requises pour juger au mieux de la meilleure offre. On a souvent tendance à penser que, parce que l’on entretient une relation de confiance avec notre banque on y trouvera là l’offre la plus avantageuse. Or, ce n’est pas toujours le cas. Le courtier est donc là pour gérer à votre place cette recherche de prêt et vous proposer au plus vite l’offre qui correspondra le mieux à votre projet.

2. Une économie d’argent
Les économies réalisées sur le prêt sont difficiles à chiffrer car elles varient suivant votre profil et la marge de manœuvre que le courtier aura pour négocier avec la banque. « Le degré de flexibilité varie d’une banque à l’autre. Il faut trouver la bonne combinaison entre le taux d’emprunt, la durée du prêt et votre apport personnel » explique Hervé Hatt. Parce qu’il est familier du vocabulaire financier et du fonctionnement du marché, le courtier sera plus à même de savoir ce qui est le meilleur pour vous en jouant par exemple sur la durée de l’emprunt. Ainsi, un prêt sur 19 ans permet souvent l’obtention d’un taux légèrement plus faible que sur 20 ans. L’un des leviers sur lequel peut aussi agir le courtier est l’assurance prêt, qui protège les intérêts de la banque et ceux de l’assuré en cas de problème. « On va regarder ce qui correspond le mieux à votre situation. On peut réaliser des économies de l’ordre de 0,15 à 0,20 points » souligne le président de Meilleurstaux.com. Le courtier pourra également négocier plus facilement que vous l’exonération des frais de dossier bancaire (souvent aux alentours de 1000 euros) et la réduction voire suppression de vos indemnités de remboursement anticipé.

3. Un service (presque) gratuit
Pas d’inquiétude à avoir côté finances ! La personne qui suivra votre dossier est le plus souvent rémunérée par une commission que lui versera la banque auprès de laquelle vous souscrirez votre prêt. La norme standard veut que cette commission s’élève aux alentours de 1% de la somme débloquée. Les services d’un courtier sont souvent gratuits si son action se résume à comparer les offres et vous mettre en contact avec la banque. Dans certains cas cependant, vous paierez des honoraires s’il y a un accompagnement, des négociations ou la mise en place d’un montage financier plus poussé nécessitant la création d’un dossier physique.

4. Le courtier, roi de la stratégie de crédit
Les connaissances du courtier vont lui permettre dans certains cas d’établir ce qui est appelé un montage financier. Pour cela, il va notamment jouer sur le type de crédit. Première option, le crédit dit multi lignes. Il consiste à fractionner l’emprunt en deux, chaque partie étant souscrite sur une durée plus courte que celle prévue au départ pour un prêt global. Les taux sont ainsi plus faibles que pour un emprunt long et vous permettent de réaliser des économies. Autre possibilité, le courtier peut négocier un crédit mixte, basé sur un taux fixe de remboursement pendant les premières années et un taux variable sur les suivantes. Ce montage est particulièrement adapté si vous achetez pour la première fois et comptez revendre rapidement votre bien.

Le saviez-vous : Un courtier peut aussi s’avérer utile si vous avez déjà un crédit sur le dos. Il pourra renégocier un prêt ou envisager un rachat de crédit suivant les taux en vigueur sur le marché actuel. Par exemple : un prêt contracté sur 20 ans en 2011 à un taux d’environ 4,25 % peut se renégocier pour un taux à 3,35% en 2014. Les taux fixes des banques évoluant au fil des ans, vous gagnez souvent à faire appel à un courtier pour revoir votre taux d’emprunt à la baisse suivant la moyenne des taux sur le marché.

2. Une économie d’argent

Les économies réalisées sur le prêt sont difficiles à chiffrer car elles varient suivant votre profil et la marge de manœuvre que le courtier aura pour négocier avec la banque. « Le degré de flexibilité varie d’une banque à l’autre. Il faut trouver la bonne combinaison entre le taux d’emprunt, la durée du prêt et votre apport personnel »

Parce qu’il est familier du vocabulaire financier et du fonctionnement du marché, le courtier sera plus à même de savoir ce qui est le meilleur pour vous en jouant par exemple sur la durée de l’emprunt.

Ainsi, un prêt sur 19 ans permet souvent l’obtention d’un taux légèrement plus faible que sur 20 ans. L’un des leviers sur lequel peut aussi agir le courtier est l’assurance prêt, qui protège les intérêts de la banque et ceux de l’assuré en cas de problème. « On va regarder ce qui correspond le mieux à votre situation.

On peut réaliser des économies de l’ordre de 0,15 à 0,20 points » Le courtier pourra également négocier plus facilement que vous l’exonération des frais de dossier bancaire  et la réduction voire suppression de vos indemnités de remboursement anticipé.

3. Un service confortable 

Pas d’inquiétude à avoir côté finances !

La personne qui suivra votre dossier est le plus souvent rémunérée par une commission que lui versera la banque auprès de laquelle vous souscrirez votre prêt.

Les services d’un courtier sont souvent gratuits si son action se résume à comparer les offres et vous mettre en contact avec la banque. Dans certains cas cependant, vous paierez des honoraires s’il y a un accompagnement, des négociations ou la mise en place d’un montage financier plus poussé nécessitant la création d’un dossier physique.

4. Le courtier, roi de la stratégie de crédit

Les connaissances du courtier vont lui permettre dans certains cas d’établir ce qui est appelé un montage financier adapté a chacun enfonction de ses besoins specifiques .

Pour cela, il va notamment jouer sur le type de crédit. Première option, le crédit dit multi lignes. Il consiste à fractionner l’emprunt en deux, chaque partie étant souscrite sur une durée plus courte que celle prévue au départ pour un prêt global.

Les taux sont ainsi plus faibles que pour un emprunt long et vous permettent de réaliser des économies. Autre possibilité, le courtier peut négocier un crédit mixte, basé sur un taux fixe de remboursement pendant les premières années et un taux variable sur les suivantes. Ce montage est particulièrement adapté si vous achetez pour la première fois et comptez revendre rapidement votre bien.

Le saviez-vous : Un courtier peut aussi s’avérer utile si vous avez déjà un crédit sur le dos.

Il pourra renégocier un prêt ou envisager un rachat de crédit suivant les taux en vigueur sur le marché actuel.

Les taux fixes des banques évoluant au fil des ans, vous gagnez souvent à faire appel à un courtier pour revoir votre taux d’emprunt à la baisse suivant la moyenne des taux sur le marché.

 

Laisser nous un message