Comparer les offres

Comparer
Vous ne pouvez comparer que 4 offres, toute nouvelle offre ajoutée remplacera la première de la comparaison.

Immo News Blog

Immobilier: hausse encourageante de la demande de 43% au 3e trimestre 2020

Durement impacté par la crise économique liée à la pandémie du covid-19,

le secteur immobilier semble se relever pour maintenir

un rythme de croisière encourageant

Dans son dernier guide, le portail digital Mubawab.ma dévoile les tendances immobilières du troisième trimestre 2020.

Si l’offre a baissé de 17% durant le 3e trimestre sur les biens neufs et anciens, la demande, quant à elle, a augmenté de 43% dans cette même catégorie, soit une évolution mensuelle de 12%,

Le mois d’août 2020 a néanmoins connu une augmentation trimestrielle de l’offre de logements de 81%, une dynamique qui commence à s’affaiblir en raison de la saisonnalité annuelle (-17% d’évolution mensuelle).

« Nous sommes tout de même à 10% au-dessus du niveau de l’offre de logements par rapport à la même période en 2019, ce qui témoigne d’une reprise assez saine du marché. La demande a connu une hausse trimestrielle de 43%, hausse qui se maintient toujours dans le positif avec une évolution mensuelle de 12% », commente Kevin Gormand, CEO et co-fondateur de Mubawab.

Et d’ajouter: « En termes d’évolution annuelle, toujours en année glissante, nous sommes 27% au-dessus du niveau de l’année précédente à la même période. Cette dernière information sur la demande nous permet d’en déduire un potentiel de croissance très positif ».

Les prix baisssent

Côté prix, on observe une baisse trimestrielle de 2,3%, soit un niveau moyen de 9.700 DH le mètre carré. En ce qui concerne les biens anciens, le prix des appartements a augmenté de 2% et celui des villas a baissé de 5%. Pour les biens neufs, le prix des appartements a reculé de 2% et celui des villas également de 12%.

Globalement, les prix des logements neufs ont baissé de 5% au cours des trois derniers mois. Toutefois, les niveaux de prix des appartements neufs par rapport à la même période en 2019 ont connu une augmentation de 8%, démontrant le maintien de la demande pour ce type de biens malgré les fluctuations saisonnières.

D’autre part, la hausse des prix des appartements anciens perdure encore plus depuis le déconfinement, et ce, dans la plupart des grandes villes. Au mois d’août, les prix pour cette catégorie ont baissé seulement dans cinq villes: Marrakech (-10%), Bouskoura (-3%), Nouaceur (-3%), Rabat (-2%) et Casablanca (-1%).

Cette catégorie de biens connaît par ailleurs une grande stabilité dans les villes de Tanger, Fès, Agadir, Berrechid, El Jadida, Mohammedia, Témara et Had Soualem, enregistrant une évolution trimestrielle allant de 2 à 4%.

A l’inverse, les villas anciennes subissent une chute des prix évoluant entre 9 et 10%, particulièrement dans les villes de Fès, Rabat, Bouskoura et Casablanca. Seules trois villes sont épargnées: Agadir (+2%), Nouaceur (0%) et Salé (+3%).

plus d’info ? NOURRESKA

Comparer les offres

Comparer
Vous ne pouvez comparer que 4 offres, toute nouvelle offre ajoutée remplacera la première de la comparaison.
%d blogueurs aiment cette page :