Comparer les offres

Comparer
Vous ne pouvez comparer que 5 offres, toute nouvelle offre ajoutée remplacera la première de la comparaison.

Immo News Blog

l’Immobilier résidentiel ancien marocain retrouve t’il un peu de dynamisme ?

l’Immobilier résidentiel ancien marocain retrouve t’il un peu de dynamisme

en 2024 ?

Grâce à des conditions de financement à crédit plus favorables, l’activité dans l’immobilier résidentiel ancien retrouve un peu de dynamisme au premier trimestre .

La baisse des prix ralentit en Mars 2024, avec de fortes disparités selon les quartiers sur le grand Casablanca et ailleurs .

Sans être inerte, le marché immobilier national peine à trouver un nouveau souffle depuis le début de l’année.

Pourtant des signes d’embellie se font jour.

La demande a légèrement repris au premier trimestre aupres des agences immobilières où le téléphone sonne à nouveau et où les visites sont plus nombreuses que d’habitude.

Les acquéreurs ont réactivé leurs projets dans un contexte plus favorable.

 

La hausse des taux d’intérêts a rendu le crédit plus cher pour les emprunteurs, tout en entraînant une baisse du nombre de prêts octroyés, et donc un recul des transactions immobilières.

Après une année 2023 marquée par un plongeon des ventes – lié à un blocage du marché du crédit -, 2024 sera celle de la chute des prix explique NOURRESKA 

C’est ce phénomène qui explique la baisse du prix des biens immobiliers.

Et pour cause : à moins d’assister à un fort repli des taux des prêts immobiliers, la majorité des citoyens Marocains sont encore loin d’avoir retrouvé leur capacité d’achat qui leur permettra de revenir en nombre sur le marché,

Les prix  ont  cetainement baissé impactant une inertie du marché . Les vendeurs sont donc prévenus : s’ils veulent faire affaire, ils seront désormais contraints de lâcher du lest…

Les prix actuels ne correspondent plus au pouvoir d’achat des ménages

Il faut dire qu’effectivement, en un an, les capacités d’emprunt se sont écroulées. La faute aux hausses successives des taux d’intérêt depuis deux ans, qui ont renchéri le coût du crédit, et exclu du marché de la transaction de nombreux candidats à l’emprunt immobilier.

Ces difficultés de financement se sont traduites par un recul des ventes en 2023

Le buzz positif au sujet des banques qui ont réouvert les portes des prêts à l’habitat au vu des dernieres mesures d’encouragement étatiques pour l’achat de logement aupres des populations modestes leur redonnent confiance.

Pour rappel les logements dont le prix de vente est inférieur ou égal à 300.000 dirhams, le montant de la subvention est de 100.000 dirhams ;

Pour ce qui est des habitats dont le prix est compris entre 300.000 et 700.000 dirhams, le montant de l’aide est de 70.000 dirhams

D’apres NOURRESKA «Nous nous attendons à une poursuite de la baisse des prix immobiliers, mais probablement avec une décélération.» Si les prédictions des professionels  se concrétisent, le recul des prix pourrait alors tourner autour de 5% sur l’année qui débute.

Comparer les offres

Comparer
Vous ne pouvez comparer que 5 offres, toute nouvelle offre ajoutée remplacera la première de la comparaison.