Comparer les offres

Comparer
Vous ne pouvez comparer que 4 offres, toute nouvelle offre ajoutée remplacera la première de la comparaison.

Immo News Blog

Maroc immobilier industriel : réorganisation du Pôle Immobilier du Groupe Palmeraie

Le groupe Berrada se lance dans l’aménagement de zones industrielles

Annoncée voici pres d’ un an, la réorganisation du Pôle Immobilier du Groupe Palmeraie devra donner lieu cette année 2018  a la diversification et aux premiers  fruit d’investissements .

L’actionnaire de référence de ce groupe pluriels en immo , en l’occurrence la famille Berrada Sounni, envisage de s’attaquer à l’aménagement de zones industrielles « compactes »

Le premier site actuellement à un stade d’études avancées pour une telle orientation est un terrain de plus de 30 hectares, situé dans la périphérie de Berrechid (banlieue de Casablanca)  est fait partie d’une assiette foncière du groupe totalisant plusieurs centaines d’hectares.

À travers un tel investissement,  Groupe Palmeraie change de nom avec une nouvelle dénomination  et prend le nom de B-Group. Ce groupe immobilier  souhaite prendre pied dans l’immobilier industriel qui manquait encore à sa gamme de services et  de produits d’aménagement et de développement maîtrisés depuis sa création en 1962 en faisant consollider leur reputaion

La gamme se décline à travers les marques suivantes : Palmeraie Luxury Living (immobilier haut de gamme), Espaces Saada (logement économique et moyen standing), Palm Immobilier (immobilier de standing supérieur) et Palmeraie Resorts (offre d’hôtellerie et de loisirs avec Palmeraie Golf Palace et Hôtel du Golf,  dont 2 unités hôtelières à Marrakech).

Selon des sources proches du dossier, le management du Pôle immobilier de B-Group est actuellement en contact avec les équipes du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique afin d’intégrer la future zone industrielle de Berrechid dans le schéma national des plateformes industrielles intégrées (P2I) et pouvoir  bénéficier de subventions d’investissement ad hoc.

Rappelons que la ville de Berrechid compte actuellement une seule zone industrielle qui est saturée depuis plusieurs années. Une deuxième zone (Ecoparc de Berrechid) est en cours de développement par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) sur un terrain de 61 hectares  ( livraison des premières parcelles est prévue pour cette année).

Gageons que d’autres acteurs privés  nationaux suivrons cet exemple pour répondre au besoins de fonciers des industriels et opérateurs economiques .

Comparer les offres

Comparer
Vous ne pouvez comparer que 4 offres, toute nouvelle offre ajoutée remplacera la première de la comparaison.